Chatterie des Douceurs de Perse :

Chatterie des Douceurs de Perse :

La pilule :

Pourquoi ne pas donner la pilule à sa chatte ?

La pilule a longtemps été donnée aux chattes comme moyen de contraception. Toutefois, depuis janvier 2016, la vente de la pilule par les vétérinaires et les pharmaciens est autorisée seulement sur présentation d’une ordonnance. En effet, la pilule est un médicament qui présente des risques pour la santé de votre chatte. Elle ne doit être donnée à une chatte qu’après consultation d’un vétérinaire pour qu’il atteste de sa bonne santé, et qu’il vous explique les bonnes conditions d’utilisation et les risques de ce médicament.

Quels sont les risques pour votre chatte avec la pilule ?

En France, les pilules utilisées pour les chattes sont des progestatifs de synthèse présentant des effets secondaires parfois graves même lorsque vous respectez les conditions d’utilisation (dose, rythme) préconisées dans la notice du médicament. La pilule peut être donnée avant les chaleurs afin d’éviter qu’elles n’arrivent ou pendant les chaleurs (lorsque les chaleurs ont déjà démarré) et que l’on souhaite les interrompre. Les effets indésirables de la pilule sont essentiellement :

  • Des maladies de l’appareil génital : la principale affection causée par la pilule est le pyomètre. C’est une infection de l’utérus se manifestant par l’accumulation de pus dans celui-ci, un abattement et de la fièvre chez la chatte. On peut également observer une hypertrophie (augmentation de taille) et l’apparition de kyste dans l’utérus ou les ovaires, et plus rarement des tumeurs.

  • Des affections des mamelles : l’administration de la pilule favorise l’apparition de tumeurs mammaires. Chez la chatte, ces tumeurs sont majoritairement malignes (pour 80% d’entre elles) et sont donc très graves. La pilule peut également entraîner une hypertrophie des mamelles.

  • Des maladies endocriniennes : les chattes sous pilule peuvent développer un diabète sucré suite à un déséquilibre hormonal. Le traitement du diabète chez le chat est difficile, c’est pour cela qu’il est important de la prévenir.

  • Des troubles du comportement : La pilule peut entraîner une augmentation de la consommation de nourriture et donc une prise de poids. On peut également rencontrer de l’agressivité et de la faiblesse dans certains cas. 

    La pilule : des risques pas forcément visibles tout de suite

    Il est rare d’observer les effets indésirables de la pilule lors des premières administrations, c’est pour cela que ce médicament peut paraître inoffensif. Il est très important de vous rappeler que même si vous n’avez pas constaté d’effets indésirables après avoir donné quelquefois la pilule à votre chatte, ils peuvent apparaître après plusieurs années. Il est donc conseillé d’arrêter de donner la pilule à votre chatte, même si vous lui donnez depuis longtemps et qu’elle semble en bonne santé. En effet, les effets secondaires graves surviennent principalement lors d’une administration des progestatifs à fortes doses et/ou sur une longue durée. Il faut donc utiliser avec une grande précaution la pilule comme moyen de contraception et préférer d’autres moyens présentant moins de risques. La pilule doit être considérée comme un moyen de contraception temporaire, par exemple pour interrompre les chaleurs d’une femelle en attendant une stérilisation prochaine. 

    Quels sont les moyens de contraception à privilégier ?

    La stérilisation est le moyen de contraception de choix pour votre chatte, c’est une méthode définitive et efficace. Elle présente de nombreux avantages tels que l’absence de chaleurs, la prévention des maladies de l’utérus et des ovaires, etc... De plus son coût n’est pas plus élevé à terme que l’achat de la pilule sur plusieurs années. Les effets indésirables suite à la stérilisation (la prise de poids) sont moins nombreux et moins graves que les effets indésirables de la pilule.


Aucun article