Chatterie des Douceurs de Perse :

Chatterie des Douceurs de Perse :

Le Syndrome Vestibulaire Cendral :

Le syndrome vestibulaire central :

Définition d'idiopathique : se dit d'une maladie ou d'un symptôme dont la cause est inconnue.

Définition de syndrome vestibulaire central : c’est une pathologie de l’oreille interne où siège l’organe de l’équilibre et qui survient brutalement. Les causes peuvent être les suivantes : des infections du conduit auriculaire externe qui, non soignées, se propagent dans l’oreille moyenne et l’oreille interne, ou des formes virales, des traumatismes et des tumeurs. Le chat incline la tête du côté où il souffre, son corps est tourné et les yeux sont soumis à des mouvements rapides involontaires rotatoires ou verticaux (nystagmus oculaire). La résolution du problème dépend de la cause et de la rapidité d'intervention (source wamiz)

Le syndrome vestibulaire :

Lorsqu' un chien âgé penche soudainement la tête d'un côté et qu'il a des problèmes d'équilibre, on pense tout de suite qu'il s'agit d'une attaque cérébrale (apoplexie) et le chien est alors endormi. Une vraie attaque (l'hémorragie ou l'attaque cérébrale) n'existe pratiquement pas chez les chiens. Il s'agit alors plutôt du Syndrome vestibulaire qui apparaît de préférence chez les vieux chiens. 
Le syndrome vestibulaire idiopathique (s.v.i.) est un trouble de l'appareil vestibulaire, qui est l'organe de l'équilibre et qui est situé dans l'oreille moyenne. Cet organe maintient l'équilibre en coordonnant les mouvements de la tête avec ceux des yeux, du tronc et des membres. Si l'organe fonctionne mal, le patient penche la tête d'un côté et montre une posture anormale de son corps, il perd l'équilibre, il a des mouvements oculaires anormaux et son corps cherche à compenser. La perte d'équilibre et les étourdissements peuvent provoquer des vomissements, car le patient est nauséeux, comme s'il avait le mal de mer. 
Le syndrome vestibulaire a plusieurs causes. La dégénérescence de certains organes du corps, l'inflammation, le cancer, les traumatismes et les poisons figurent parmi les causes connues. Souvent, la maladie peut être causée par une inflammation des organes de l'équilibre à la suite d'une otite. Toutefois, dans certains cas, la cause est inconnue. On appelle alors la maladie "syndrome vestibulaire idiopathique" (le mot "idiopathique" veut dire que l'origine de la maladie est inconnue).
Quand le s.v.i. touche un chien d'âge moyen ou plus vieux, ce qui est souvent le cas, on l'appelle "syndrome vestibulaire idiopathique du chien âgé". Le s.v.i. peut aussi toucher les chats de n'importe quel âge et il se manifeste le plus souvent l'été et au début de l'automne (75 % 100 des cas se déclarent entre juin et septembre).
En général, le s.v.i. survient subitement et entraîne la débilité du patient. L'animal perd l'équilibre, il est désorienté, titube, penche la tête de façon marquée mais à différents degrés et il a généralement des mouvements oculaires rapides et involontaires. L'animal peut aussi avoir tendance à tourner en rond. Certains animaux peuvent être apathiques, refuser de manger, haleter et être nauséeux.
À ce stade, beaucoup de propriétaires croient que leur animal a eu un accident cérébrovasculaire ou une hémorragie cérébrale, et ils redoutent le pire. Il est arrivé que des propriétaires fassent euthanasier leur animal, croyant que le pronostic était sombre et que la situation sans espoir. Toutefois, les animaux atteints du s.v.i., même s'ils sont parfois désorientés et angoissés, ne souffrent pas et l'euthanasie non justifiée. Il n'y a généralement pas de rechute.
Il n'existe pas de traitement pour cette maladie et il ne semble pas qu'il y en ait besoin, car la grande majorité des animaux se rétablissent d'eux-mêmes. Dans certains cas, le seul signe clinique qui persiste est une légère inclinaison de la tête. Au besoin, le traitement de soutien consiste à prévenir les blessures que l'animal pourrait se faire et veiller à ce qu'il se nourrisse bien. Si votre chien présente des symptômes de cette maladie, consultez immédiatement un vétérinaire afin qu'il confirme le diagnostic. 
Ano /margo 


Aucun article